Quel avenir pour l’OTAN ?

Allocution de Ivo Rens, Professeur honoraire de l’Université de Genève, diffusée sur Radio Zones, émetteur franco-suisse, le 3 septembre 2010.

Question

Quelle est votre position sur l’OTAN ?

L’OTAN a été créée en 1949 pour lutter contre l’expansionisme soviétique dans une aire géographiquement limitée: l’Atlantique nord. Sa justification, la guerre froide, a pris fin sinon avec la chute du mur de Berlin en 1989, du moins avec la disparition de l’Union soviétique en 1991.

Depuis cette époque, l’OTAN s’est cherchée de nouvelles justifications partout dans le monde et s’est lancée dans plusieurs opérations militaires dont l’une des plus aventureuses est probablement de s’être ralliée à la guerre d’Afghanistan déclenchée à la hussarde par les USA ensuite des attentats du 11 septembre 2001.

Je n’insisterai pas ici sur les victimes civiles innocentes de cette intervention armée, grosse de scandaleuses “bavures” comme l’ont révélé les fuites récentes de documents classifiés américains.

Question

Quels sont les objectifs de l’OTAN en Afghanistan ?

Cette intervention n’a jamais eu d’objectifs clairement déterminés. Or, d’après quelques-uns des stratèges du siècle dernier, dont Sir Basil Liddel Hart et Sir Stephen King-Hall, le succès des opérations militaires est toujours tributaire d’une claire identification des objectifs. Par conséquent, l’enlisement de cette guerre, qui ne dit pas son nom, n’a rien d’étonnant dans une perspective militaire. Outre les victimes tant civiles que militaires dont elle porte la responsabilité, l’OTAN est en train d’y perdre sa crédibilité. Qui plus est, force est de constater que ce conflit attise l’anti-occidentalisme islamiste au proche et au moyen-orient. Par conséquent, allant à fins contraires elle est contre-productive. Un rapide retrait de tous les contingents de l’OTAN est désormais la moins mauvaise solution.

Question

Quel est, selon vous, l’avenir de l’OTAN ?

Il est donc grand temps que les membres européens de cette Alliance se retirent d’Afghanistan et s’interrogent enfin quant à l’opportunité de l’OTAN, instrument de leur alignement systématique sur la politique étrangère américaine, d’autant que les USA n’ont pas connu une seule décennie de paix depuis le Deuxième Guerre mondiale, pressés qu’ils ont été d’intervenir militairement partout où leurs intérêts leur paraissaient menacés.

Je pense qu’il est de l’intérêt des Européens de se distancer de l’interventionnisme américain et de prendre en charge leur propre sécurité qui sera mieux assurée par eux-mêmes que par l’OTAN. Ainsi ils pourraient enfin s’impliquer sérieusement dans la conciliation entre belligérants partout dans le monde, notamment en Afrique, et contribuer à susciter une paix équitable entre Israéliens et Palestiniens, ce que les USA, trop impliqués en faveur d’une des parties, sont manifestement incapables d’obtenir.

Je suis persuadé que la disparition de l’OTAN constituerait un pas décisif vers un monde apaisé et plus sûr.

* *
*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s