La classe ouvrière a gagné l’élection

par Paul Craig Roberts

11 novembre 2016

Source : http://arretsurinfo.ch/la-classe-ouvriere-a-gagne-lelection/

 

 

Le peuple ayant été capable de vaincre les oligarques, l’élection présidentielle étasunienne est historique. Malgré la campagne médiatique malveillante contre Donald Trump, Hillary Clinton, le pion de l’Oligarchie, a été vaincue. Cela montre que les institutions médiatiques et des partis politiques n’ont plus de crédibilité auprès du peuple étasunien.

Il reste à voir si Trump est en mesure de choisir et constituer un gouvernement qui servira ses objectifs, restaurera les emplois et établira des relations amicales et respectueuses avec la Russie, la Chine, la Syrie et l’Iran.

Il reste encore à voir la réaction de l’oligarchie devant la victoire de Trump. Wall Street et la Réserve fédérale ont la capacité de créer une crise économique afin de mettre Trump sur la défensive, et ils peuvent utiliser la crise pour forcer Trump à nommer l’un des leurs au poste de Secrétaire au Trésor. Des agents sans scrupules de la CIA et du Pentagone peuvent fomenter un attentat sous fausse bannière pouvant perturber les relations amicales avec la Russie. Trump peut faire la faute de conserver les néocons dans son administration.

Avec Trump, il y a au moins l’espoir. À moins qu’il ne soit gêné par de mauvais jugements dans ses nominations et par des obstacles, nous devons espérer la fin du conflit orchestré par Washington contre la Russie, le démontage des missiles US aux frontières de la Russie, en Pologne et Roumanie, la fin du conflit en Ukraine et la fin des combines de Washington pour renverser le gouvernement syrien. Mais pareilles réalisations sous-entendent la défaite de l’oligarchie US. Bien que Trump ait battu Hillary, l’oligarchie est encore là, toujours puissante.

Trump a dit qu’il ne voit plus de perspectives pour l’OTAN 25 ans après l’effondrement soviétique. S’il reste fidèle à cette appréciation, il faut s’attendre à de grands changements politiques chez les vassaux de Washington en Europe. L’hostilité à l’égard de la Russie des responsables actuels de l’UE et de l’OTAN devrait disparaître. La chancelière allemande, Merkel, devrait changer d’attitude ou partir. Le Secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, devra être licencié.

Nous ne savons pas qui choisira Trump pour servir dans son gouvernement. Il est probable qu’il ne connaît pas les diverses possibilités et les rapports dans les affaires étatiques. Cela dépend en réalité de qui conseille Trump et des conseils qui lui sont donnés. Au moment où nous connaîtrons son gouvernement, nous saurons si nous pouvons espérer que les changements ont des chances de se réaliser.

Dans le cas où l’oligarchie ne serait pas en mesure de retenir Trump, s’il réussit réellement à modérer le pouvoir et le budget du complexe militaro-sécuritaire et à tenir politiquement responsable le secteur financier, il se pourrait qu’il soit assassiné.

Trump a dit qu’il mettra Hillary en prison. Il devrait d’abord l’assigner en justice pour trahison et crimes de guerre, ainsi que tous les néocons. Cela lui permettrait de se préparer à agir en faveur de la paix avec les deux autres grandes puissances nucléaires, sur lesquelles les néocons cherchent l’hégémonie. Bien que les néocons aient toujours des contacts dans l’État profond caché, il serait difficile pour la vermine d’organiser des opérations sous fausse bannière ou des crimes. Les éléments sans scrupules du complexe militaro-sécuritaire pourraient toujours réussir des forfaits, mais sans les néocons au gouvernement la dissimulation serait plus difficile.

Trump est plus clairvoyant et perspicace que ne le réalisent ses adversaires. Pour qu’un homme tel que Trump risque de se faire autant d’ennemis puissants et expose sa richesse et sa réputation, il a dû comprendre que le mécontentement populaire envers l’establishment dirigeant lui donnait la possibilité d’être élu président.

Nous ne saurons pas à quoi nous attendre jusqu’à la nomination des secrétaires et les secrétaires adjoints. Si c’est la clique habituelle, nous saurons que Trump a été soumis.

Le discrédit complet des médias est une conséquence bien venue et définitive de l’élection. Ils ont prédit la victoire facile de Hillary et même le contrôle du Sénat par le Parti démocrate. Plus important encore, en dépit de leurs attaques haineuses contre Trump tout au long des primaires et de la campagne présidentielles, les médias ont perdu leur influence et crédibilité, ils n’ont eu aucune incidence ailleurs que sur les côtes Nord-Est et Ouest, lieux favoris des Un Pour Cent. Le reste du pays n’a tenu aucun compte des médias.

Je ne pensais pas que l’oligarchie laisserait Trump gagner. Quoi qu’il en soit, il semble que les oligarques se sont pris à leur propre propagande médiatique. Assurés que Hillary allait gagner, ils ne se sont pas préparés à mettre en œuvre leurs programmes de vol des élections.

Hillary est battue, mais pas les oligarques. S’il est conseillé à Trump d’être conciliant, de tendre la main et de faire entrer l’establishment dans son gouvernement, le peuple étasunien sera de nouveau déçu. Dans un pays dont les institutions ont été si parfaitement corrompues par l’oligarchie, il est difficile de réussir à amener de véritables changements sans effusion de sang.

Paul Craig Roberts | 9 novembre 2016

Ancien Secrétaire Adjoint au Trésor pour la politique économique, Paul Craig Roberts a été rédacteur en chef adjoint du Wall Street Journal, chroniqueur pour Business Week, Scripps Howard News Service et Creators Syndicate, et il a aussi obtenu de nombreux postes universitaires.

 

Original : www.paulcraigroberts.org/2016/11/09/the-working-class-won-the-election-paul-craig-roberts/

Traduction Petrus Lombard

Source: http://reseauinternational.net/la-classe-ouvriere-a-gagne-lelection/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s